AppDays 2013 – J2 – les secrets du marketing mobile

Seconde journée des AppDays, la conférence dédiée aux créateurs d’applications mobiles, avec de beaux intervenants comme IBM, HeyCrowd, Microsoft, Scimob, Google, Hotel Tonight et aussi Mozilla Europe.
Durant cette journée, ont été abordés de nombreuses conférences et ateliers autour du marketing mobile et des outils propriétaires autour des applications.
Lever de rideau sur les secrets du marketing et des outils mobiles.

La journée commence par un récit, celui de Philippe Bournhonesque, responsable Stratégie Software France chez IBM.
Chez IBM, on sait déjà que le futur des apps sont les objets connectés. Mais pour se préparer et ne pas faire une chute vertigineuse avec son produit, voici quelques secrets…
Engager le client en le faisant rester dans votre application, en lui proposant des choses attractives et fun !
Comprendre les préférences client c’est savoir identifier les besoins et les comportements pour améliorer et optimiser le produit.
Analyser les données pour agir au mieux. Votre application doit permettre de récupérer des informations sur les actions de l’utilisateur.
Ainsi, vous pourrez voir quelles sont les fonctions les plus utilisées et affiner votre interface.
Agir pour offrir une expérience client sans coutures, c’est proposer un service le mieux conçu et pensé avec une continuité dans l’utilisation quelque soit le média utilisé (passer du smartphone à l’ordinateur).

Pour cela, IBM nous a présenté son produit, IBM Worklight, plateforme de gestion et création d’applications mobiles sur plusieurs plateformes.
Autre secret révélé par Philippe Bournhonesque, l’utilisation du protocole MQTT à la place de HTTP/S. Ce protocole est utilisé par l’application Facebook Messenger et offre des performances bien supérieures au HTTP dans le transport et la compression des flux de données. Seul point noir, il faut avoir une architecture coté serveur qui soit capable de supporter le MQTT.

Messenger
Messenger 
v194.0 - 230.7 Mo - Gratuit 
Facebook, Inc.

Intervention suivante, performée par Julien Martin, designer, sur le thème des meilleures pratiques dans le design d’icône d’application.
La tendance en ce moment : icônes simples, couleurs saturées.
Si vous devez faire réaliser votre icône d’application par des professionnels, extérieurs à votre entreprise, adressez-vous à des professionnels qui s’impliquent dans le projet; pas seulement des exécutants qui ne cherchent pas à comprendre les enjeux du produit ou à venir vous voir pour discuter.
Quelques sites de référence : iicns.com et iosicongallery.com
Principale recommandation : réaliser des esquisses sur papier avant de passer en numérique
Lecture : par Jon Hicks (le créateur des icônes de Skype) iconhandbook.co.uk

Launch Center Pro, icône réalisée par Julien Martin

Launch Center Pro
Launch Center Pro 
v2.9.2 - 55.7 Mo - 5.49 EUR 
Contrast

Nouvelle conférence, pleine de chiffres car c’est Matthieu Rouif de chez HeyCrowd qui nous offre un panel d’informations issues de la plateforme de sondages du même nom.
Utilisateurs :
Utilisation d’appareils mobiles en mobilité mais avant tout à la maison dans le canapé.
68% des sondés dit ne pas partir de chez lui sans smartphone.
Quelle app utilisez vous le plus ? 30% pour Facebook.

Capteurs (autorisations accordées par l’utilisateur sur des accès spécifiques) :
Connexion avec Facebook dans les apps : 60% de refus.
70% des sondés disent ne pas autoriser le Push pour les applications.

Multitasking :
L’utilisateur fait plusieurs choses à la fois, consomme plusieurs médias à la fois.
3.27 activités simultanées en moyenne. Conseil: utiliser les sens pour attirer, maximiser l’engagement sur l’app (sons, vibre, animation) et utiliser le Push.

Store (comportement et perception des apps sur le store) :
50% des téléchargements viennent de la recherche d’apps, le reste des sélections et mises en avant.

HeyCrowd
HeyCrowd 
v3.7.2 - 27.4 Mo - Gratuit 
HeyCrowd

Chez Google, Renaud de Saint Sernin, Mobile partner manager, est venu nous présenter les options de monétisation des applications. En plus des revenus des téléchargements payants et des achats in-app, la publicité est un bon moyen de gagner de l’argent.
Les produits Google : AdSense (publicité issue de la recherche), AdMob (pub sur mobile), DoubleClick Ad Exchange, DoubleClick for Publishers.

Google AdSense
Google AdSense 
v3.2 - 28.2 Mo - Gratuit 
Google LLC

Roxanne Varza (startup lover @ Bizpark) et Benjamnin Guinebertière (Tech Evangelist Windows Azure), de chez Microsoft, sont venus nous faire la démonstration de Windows Azure, un outil simple et rapide pour construire des apps modulables. En quelques minutes, on peut stocker des données dans le cloud, mettre en place un système de compte utilisateur et envoyer des notifications Push à des milliers d’appareils. Du coup, on à même eu droit à une démo live du service Whoozat, jeune startup de chez Bizpark, qui nous a montré la puissance de Windows Azure.
L’app Wellmark Blue (assurances santé) est basée sur Windows Azure (voir l’étude de cas)

Wellmark
Wellmark 
v3.14 - 10.9 Mo - Gratuit 
Wellmark, Inc.

Autre point intéressant de ces deux jours, Benjamin Faure, directeur marketing de Scimob, nous donne son retour d’expérience sur l’internationalisation des applications mobiles et notamment de 64 secondes.
Première chose, il faut bien faire la différence entre la langue et le pays (l’anglais des USA et l’anglais de GB).
Mais pourquoi internationaliser ? Prendre en compte les spécificités linguistiques et locales de l’utilisateur permet de maximiser les revenus dans plusieurs pays et de faire connaitre l’application plus facilement.
La langue anglaise touche 5% de la population mondiale.

Comment cibler les autres pays ?
Utiliser les rapports de téléchargements et de revenus des différents magasins où votre produit est présent. Des services comme AppAnnie peuvent se charger de vous faire de beaux rapports (si vous donnez vos accès aux plateformes).

Les erreurs et conseils :
– ne pas utiliser des logiciels de traduction qui ne connaissent pas le contexte de votre traduction.
– traduire avec des personnes natives du pays. Plus simple, évite les erreurs et meilleure connaissance de spécificités du pays/langue.
– donner le contexte au traducteur. Il pourra ensuite affiner la traduction pour correspondre à votre interface (bouton d’action, consigne…).
– tester les langues. Dans la mesure du possible bien relire et tester les langues dans votre application. Certaines traductions peuvent être plus longues et dépasser de vos éléments d’interface.

Quels contacts pour localiser ?
– faire appel à un freelance ou proposer une offre de stage.
– agences de traduction (attention à la réactivité si vous êtes pressés).
– ouvrir des bureaux dans les pays et mettre en place des plateformes de co-travail pour la localisation de vos produits (oui, il faut des moyens).

94 secondes - LE Petit Bac
94 secondes - LE Petit Bac 
v6.0.11 - 116.8 Mo - Gratuit 
Scimob

Il vient tout juste de fêter ses 10 ans, ce n’est pas Tristan Nitot de Mozilla Europe, mais Firefox, le navigateur au renard de feu.
Selon Tristan, il vaut mieux utiliser les technologies web plutôt que faire de multiples développements d’applications. D’ailleurs, Firefox pour Android est le mieux noté de de tous les navigateurs sur Google Play Store. Au passage, il est recommandé aux développeurs qui souhaitent s’aventurer dans les sites mobiles d’utiliser les WebAPI pour accéder aux fonctionnalités natives des appareils (GPS, photos…).

Dernier intervenant des AppDays 2013, Antonin Cohen, Manager France de Hotel Tonight, nous parle des applications de réservation de nuits d’hôtel de sa société et surtout comment booster les téléchargements sans budget (aka Growth hacking).
Avant de gagner de l’argent et de monter dans les tops, diffusez votre application en beta avec les outils TestFlight ou HockeyApp par exemple.
Il est aussi primordial de définir au moins un tunnel de conversion (acquérir, inscrire, retenir, gagner de l’argent) pour pouvoir, via des libs analytics, mesurer l’engagement des utilisateurs (et les performances).

Comment acquérir des nouveaux utilisateurs sans argent ?
– optimiser les 3 lignes de la description du produit sur l’App Store, le Google Play Store et autres.
– relayer et participer à des communiqués de presse, des concours et autres évènements autour du produit.
– demander à ses amis de voter/recommander le produit (ou le faire à leur place).
– mixer les téléchargements naturels et payants pour grimper dans les classements.

Comment être promu sur l’App Store :
– suivre les guidelines (design, nom…).
– utiliser les fonctions récentes des plateformes (Passbook, iCloud…).
– faire des applications universelles (smartphone et tablettes) et les traduire.
– contacter la plateforme d’hébergement pour leur présenter le produit.

Intégrer des API (OpenGraph Facebook par exemple) :
– ne pas forcer l’utilisateur à s’inscrire si cette action n’est pas nécessaire au bon fonctionnement de l’application.
– récupérer les activités de mes amis et montrer leur engagement (scores, badges, partages…).
– écrire sur mon réseau, partager de l’information sur mon réseau social pour que mes amis puissent ensuite la retrouver et in-fine télécharger l’application.

Incentive :
– faire des cadeaux à l’utilisateur (comme des bons de réduction par exemple).

Contenu marketing :
– proposer des articles, infographies, enquêtes autour de la thématique du produit.

HotelTonight: Remises d'hôtel
HotelTonight: Remises d'hôtel 
v18.11.2 - 45.6 Mo - Gratuit 
Hotel Tonight Inc

Pour conclure, je présenterai le livre de Thierry PIRES – Jérôme STIOUI, Marketing mobile
Les clés pour intégrer efficacement le mobile dans sa stratégie marketing. Un bon ouvrage (que je n’ai pas fini de lire) autour du marketing mobile, de son histoire et des solutions disponibles aujourd’hui pour s’en sortir en mobilité.

Je remercie l’organisation pour son bon travail et vous donne rendez-vous en 2014 aux prochains AppDays !

Auteur: Benoit DELDICQUE

Actuellement en poste sur Strasbourg, je suis en charge de la conception et la réalisation d'applications iOS pour iPhone, iPad et iPod touch.

Articles similaires

Commentaires fermés.